•  
  •  

Sécurisation des données sur sa plateforme multimédia

Avec les logiciels Digital Asset Management, la sécurité des données numériques devient un enjeu majeur pour les entreprises et les organismes publics. Découvrez comment le logiciel DAM garantit la sécurité de vos asset.

Garantir la sécurité des données numériques

Les fichiers qui entrent dans le système DAM sont, au moins en partie, conservés en dehors de l’entreprise et accessibles depuis internet par un grand nombre de personnes. La sécurité des fichiers multimédia passe alors par la protection et le contrôle de l’accès à ces derniers. Parallèlement, la sécurité des asset, c’est aussi la protection de la propriété intellectuelle et la mise en place de conditions d’utilisation. Enfin, la sécurisation des fichiers passe par le fait d’assurer leur pérennité par un stockage sécurisé dans des infrastructures d’hébergement fiables.

La sécurité des asset assurée par la gestion des droits et des accès

Afin d’assurer la sécurité des asset entrés dans le système DAM, l’accès à la plateforme multimédia est permis après la connexion des utilisateurs qui renseignent un mot de passe.

Une fois connectés, tous les utilisateurs ne disposent pas des mêmes droits et accès concernant les fichiers multimédia. Les logiciels Digital Asset Management permettent de définir des groupes ou des profils individuels avec des droits personnalisables. En paramétrant les droits et les accès de chaque type de profil, il est possible de déterminer les autorisations de consultation, de téléchargement, d’indexation ou encore de modification des documents. De même il est possible, selon les profils, de donner accès ou non à certaines fonctionnalités. Par exemple, avec un logiciel DAM, il est possible de ne pas permettre à certains profils d’utiliser l’outil de reconnaissance des visages. Ces différents paramétrages des droits d’accès permettent de donner des droits en fonction du niveau hiérarchique par exemple. Ainsi, un chef de projet n’aura pas les mêmes droits qu’un stagiaire.

En plus de cela, les logiciels Digital Asset Management permettent de laisser un accès provisoire à la plateforme multimédia pour des utilisateurs externes à la structure. Pour rendre cela possible, ePhoto DAM fournit un lien horodaté de téléchargement sécurisé.

La sécurité des asset est assurée par la gestion des droits et des accès dans le sens où cette gestion évite que d’autres structures, par exemple des concurrents, ne puissent utiliser pour leur compte les contenus multimédia. De cette façon, la protection du secret des fichiers est assurée.

La sécurité des asset : propriété intellectuelle et conditions d’utilisation

Les logiciels DAM laissent la possibilité de sécuriser les fichiers multimédia par le biais de conditions d’utilisation. Depuis la plateforme multimédia, l’utilisateur doit alors accepter les conditions d’utilisation, lorsqu’il en existe, pour consulter certains fichiers. On trouve dans le contrat ou la charte énonçant ces conditions des informations comme les droits d’auteur, les droits à l’image ou encore la date et les conditions de cession du fichier.

Afin de protéger la propriété intellectuelle et donc de protéger les fichiers contre la copie ou l’appropriation de la création par un tiers, les logiciels DAM comme ePhoto DAM laissent la possibilité d’ajouter un filigrane ou une signature aux fichiers.

Des asset sécurisés grâce aux infrastructures d’hébergement

Autant pour éviter le piratage des données que leur perte (destruction), la sécurisation des fichiers passe par la sécurisation du stockage. Les infrastructures d’hébergement ont donc une importance capitale. Ces infrastructures d’hébergement se composent de serveurs qui permettent le stockage d’un très grand volume de données multimédia. Les solutions DAM disposent généralement de plusieurs data center situés dans des lieux différents afin d’éviter qu’un sinistre (incendie, inondation…) n’engendre la perte de toutes les données. Ainsi les données hébergées sur l’un des sites sont dupliquées dans un autre site.

Les serveurs disposent de protections physiques contre les destructions, les dégradations, les intrusions. On protège donc l’accès au data center en plaçant par exemple des agents de sécurité, en installant des barrières de protection autour du centre, en sécurisant l’entrée à l’aide d’un code ou d’un badge… Les serveurs disposent également de protections numériques contre les piratages ou la perte de données. Les infrastructures de stockage de données comportent alors des serveurs ou des clusters entièrement dédiés à la sécurité. On trouve notamment des « firewalls » ou pare-feu qui régissent les flux de communication du réseau informatique. Des serveurs de sécurité contre les attaques DDoS rendant l’infrastructure indisponible (anti DDoS) ou les intrusions (HIDS, NIDS, IPS) mais aussi des serveurs de sauvegarde permettent également d’assurer la sécurité des asset.

Pour protéger au mieux les données, le logiciel digital asset management ePhoto DAM dispose de 3 plateformes d’hébergement différentes en Europe, Amérique du Nord et Asie. Chacune de ces infrastructures bénéficie de multiples sécurités qui assurent l’intégrité des données et évitent qu’elles ne soient volées ou atteintes. Sur les 3 sites, les infrastructures comprennent alors des firewalls, des clusters de stockages distribué, des serveurs de mise à jour, de monitoring, de sécurité (andti-DDos, HIDS, NIDS et IPS) mais aussi de sauvegarde.


bandeau_logos

Pourquoi le DAM est un outil essentiel  pour votre organisation ?
Téléchargez le livre blanc et retrouvez tous les résultats de l’enquête exclusive
menée par serdaLAB sur les usages des solutions de DAM dans les secteurs public et privé.
TÉLÉCHARGER