•  
  •  

Les différents types d’hébergement des logiciels DAM

L’ensemble des fichiers multimédia importés dans les logiciels Digital Asset Management ne peuvent être stockés sur de simples disques durs ou ordinateurs de bureau. En effet, en raison du volume important d’assets à stocker, l’utilisation de serveurs est indispensable. Les serveurs en question peuvent appartenir directement à l’entreprise ou à l’organisme public utilisant le système DAM. Ils se situent alors dans leurs locaux. Dans ce cas de figure, le stockage se fait en interne. Dans la pratique, ce stockage interne seul n’existe pas.

Différents modes de stockage au service du DAM

Il est aussi possible d’externaliser l’hébergement auprès du prestataire fournissant le système de Digital Asset Management. Les serveurs utilisés pour le stockage des données se trouvent alors éloignés géographiquement et appartiennent (ou non) à la société proposant la solution DAM. On parle d’hébergement cloud, il s’agit d’un type d’hébergement qui nécessite un passage par internet.

Certaines entreprises et certains organismes publics font le choix de combiner ces deux modes de stockage. On parle alors de stockage hybride.

L’hébergement cloud

Avec l’hébergement cloud, les utilisateurs du logiciel Digital Asset Management accèdent à leurs fichiers (et aux fonctionnalités du logiciel) à travers une connexion web. Les échanges passent par internet que ce soit pour déposer des fichiers, en consulter ou en extraire.

Toutes les données transférées dans les serveurs d’hébergement cloud sont disponibles à la demande, à tout moment. Elles sont partagées tout en étant synchronisées régulièrement et automatiquement.

Ce mode de stockage permet l’externalisation totale de l’hébergement des données. Cela présente alors un intérêt financier majeur pour les entreprises et les organismes publics. Avec l’hébergement cloud, ils n’ont pas besoin d’investir dans du matériel coûteux, de l’installer et d’en assurer la maintenance et la sécurité. L’aspect économique n’est pas le seul avantage de l’externalisation de l’hébergement des données. De cette façon, l’organisation se décharge de la maintenance et de la sécurité des serveurs gagnant alors un temps considérable et bénéficiant toujours des meilleurs systèmes de sécurité et du meilleur matériel.

De plus, l’hébergement cloud offre une grande flexibilité qui n’est pas permise avec les serveurs privés internes. Ainsi, lorsque les besoins de stockage augmentent, les prestataires n’ont aucun mal à fournir davantage d’espace et de façon instantanée.

Autre avantage de l’hébergement cloud, il permet l’accès aux fichiers multimédia dans le système DAM depuis n’importe quel appareil et depuis n’importe où. Cela facilite alors la collaboration entre les différents acteurs d’un projet même s’ils ne travaillent pas sur le même site.

Avec l’hébergement cloud d’ePhoto DAM, les entreprises et les organismes publics bénéficient d’un espace de stockage de base de 50 Go pouvant aller à plusieurs To. En plus de sécuriser les données, ePhoto DAM assure la bonne mise en œuvre de la solution DAM en se chargeant de l’installation, des paramétrages ou encore de l’intégration au système d’information. Avec ePhoto DAM, le logiciel peut être proposé en mode SaaS (Software as a Service), c’est-à-dire que les clients n’ont pas à installer le logiciel, ils y accèdent directement en ligne comme ils accèdent à leurs données. Le mode SaaS est uniquement possible grâce à l’hébergement cloud. En effet, sans hébergement cloud, il ne peut y avoir d’accès à l’application via internet. Le logiciel ePhoto DAM dispose pour son hébergement cloud de 3 datacenters dans le monde (France, Canada et Chine). Cela donne alors la possibilité d’héberger les données en 3 endroits distincts et indépendants offrant alors une sécurité en cas de problème dans l’un des centres mais permettant également de faciliter un travail multinational. L’existence de ces 3 datacenters permet de garantir un accès rapide aux données partout dans le monde.

Le stockage hybride

Le stockage hybride est un autre mode de stockage utilisé par les logiciels DAM. Comme son nom l’indique ce mode de stockage mêle deux types d’hébergements : l’hébergement interne et l’hébergement cloud. Les organismes publics et les entreprises qui optent pour le stockage hybride disposent alors de serveurs en interne sur lesquels ils stockent des fichiers multimédia. En plus, ils stockent les mêmes fichiers, ou d’autres, dans des serveurs externes auxquels ils accèdent via internet. Cette complémentarité des deux modes de stockage en un permet d’utiliser l’un ou l’autre selon les opérations. Par exemple, il est judicieux de faire appel à l’hébergement cloud pour les opérations les moins sensibles et d’utiliser l’hébergement interne pour les opérations dont la sécurité doit être absolument garantie. Avec le stockage hybride, on bénéficie des avantages des deux modes d’hébergement au niveau de la sécurité et de la flexibilité notamment.

Le stockage hybride peut aussi parfois simplement consister en un stockage des données sur un serveur interne et en l’utilisation du logiciel en mode SaaS grâce à l’hébergement cloud.


bandeau_logos

Pourquoi le DAM est un outil essentiel  pour votre organisation ?
Téléchargez le livre blanc et retrouvez tous les résultats de l’enquête exclusive
menée par serdaLAB sur les usages des solutions de DAM dans les secteurs public et privé.
TÉLÉCHARGER