logo-ePhoto-contact

Digital Asset Management
Pourquoi le DAM est un outil essentiel pour votre organisation ?


La prolifération des données et des ressources multimédia (photos, vidéos, dessins, créations graphiques, etc.) a fait naître un nouveau besoin au sein des organisations : celui de les stocker, de les organiser, de pouvoir les retrouver lorsqu’on en a besoin et de pouvoir les diffuser à bon escient.

Depuis 2011, le marché du DAM a littéralement explosé et pèse aujourd’hui 1,44 milliard de dollars au niveau mondial. Il devrait même avoisiner les 7,5 milliards de dollars d’ici 2024 avec une croissance annuelle moyenne de 18,8%. En France, le marché est évalué à près de 50 millions d’euros et représente 57% du marché de l’audiovisuel (en valeur).

Des solutions plus souples et plus faciles à utiliser
Cette effervescence, on la doit surtout aux efforts menés par les éditeurs pour rendre leurs solutions plus ergonomiques, plus accessibles et plus faciles à utiliser. En effet, l’essor des offres en SaaS, leur modularité, leurs capacités de personnalisation et leurs fonctions collaboratives séduisent aujourd’hui les organisations qui y voient là un moyen de gagner en productivité, en souplesse et en efficacité, tout en favorisant le travail collaboratif.

Fini de bricoler ?
Á la différence de la GED et de l’ECM, la solution de DAM permet de créer une grande médiathèque partagée, ouverte aux utilisateurs externes, avec la possibilité pour eux d’y déposer des ressources et d’intégrer des liens vers les réseaux sociaux. Or, malgré les gains potentiels de ces solutions spécifiques, le taux d’adoption du DAM reste faible : 15,3% seulement des organisations sont équipées. La grande majorité “bricole” encore avec de simples bases de données (pour 49% d’entre elles) ou des solutions de GED (23%).

Il est temps de s’éveiller au DAM
Les organisations n’ont pas encore pris pleinement conscience des avantages d’une véritable solution de DAM. Et pourtant, elles ont tout à y gagner. Dans le secteur public, le DAM répond à un besoin de centralisation des ressources multimédia et permet de gagner en souplesse, en réactivité, en temps de traitement et de minimiser les risques. Dans le secteur privé, c’est un peu différent, puisque le DAM contribue à la fois à améliorer l’image de marque de l’entreprise, à optimiser sa communication, à valoriser ses ressources et à réduire ses coûts de création.

DAM : des solutions dont on sous-estiment les capacités et les bienfaits
Et pour ceux qui pensent encore que Dropbox et Google Drive suffisent, ce livre blanc répond qu’on peut effectivement faire beaucoup de choses avec des outils de ce type (organiser ses photos, vidéos ou plans en dossiers clairement labellisés avec une date de dépôt, l’identité du propriétaire, des fonctions de partage, la possibilité d’ajouter une description précise des photos pour pouvoir les retrouver plus facilement, etc.), mais qu’aucun de ces services ne sera jamais aussi précis et complet qu’une véritable solution de DAM offrant des plug-in pour différents logiciels (Adobe, Office, etc.), des outils de statistiques, une indexation sur mesure, une gestion fine des droits, des workflows et des fonctions de traçabilité.

Dans ce livre blanc, vous retrouvez tous les résultats de l’enquête menée par SerdaLAB sur les usages des solutions de DAM dans les secteurs public et privé, et sur les attentes réelles des utilisateurs.

bandeau_logos